L’écologie, qu’est-ce que c’est ?

Actuellement, la dégradation de notre environnement se fait sentir. Les ressources se font rares, la pollution s’accentue, nombreuses sont les espèces en voie de disparition… La contribution de chaque citoyen est donc incontournable si on veut limiter les dégâts. Mais quel est le rôle de l’écologie dans tout ça ? Quel est la signification de ce terme ?

Écologie, c’est quoi au juste ?

L’écologie est une science qui étudie les conditions d’existence des êtres vivants en établissant le lien qu’il y a entre eux et l’environnement. En bref, c’est l’étude de la relation des êtres vivants entre eux avec leur monde extérieur. Elle doit suivre des disciplines variées telles que la climatologie, l’hydrologie, l’océanographie, la chimie, la géologie, la pédologie, etc.

Par ailleurs, l’environnement est constitué de plusieurs éléments : les êtres vivants et les non-vivants. Ensemble, ils forment ce qu’on appelle « écosystème ». Suite à la pollution et à la dégradation de notre environnement, l’écologie s’est axée sur l’Homme, devenu un acteur majeur pour sauvegarder la nature et pour réduire l’épuisement des ressources.

Attention ! Ne confondez pas les termes suivants : un écologue est un expert en écologie tandis qu’un écologiste a pour objectif de défendre et de protéger la nature.

L’écologie des individus

Une partie de l’écologie étudie l’interaction entre les êtres vivants et le milieu naturel. L’écologie des organismes ou auto-écologie concerne en grande partie la science sur l’action des facteurs écologiques sur les êtres vivants. On peut déterminer par exemple l’action de la température, de la caractéristique de l’eau, etc. sur les animaux et les plantes sauvages. Les conséquences de ces facteurs sont néfastes : l’élimination de certaines espèces qui ne supportent pas le changement. Quant à l’écophysiologie ou physiologie écologique, elle étudie la réaction des êtres vivants face à des conditions de survie extrêmes : climat sec et aride, pluvieux, etc.

L’écologie politique

Pour protéger l’environnement et pour le préserver, de nombreuses associations ont vu le jour comme des partis écologistes et des partis verts. Ils ont pour principale mission de conserver la nature. Ainsi est né le terme « l’écologie politique » qui étudie la relation entre l’environnement et le monde extérieur (économique, social et politique). En tout cas, elle doit dégager des solutions radicales et concrètes pour protéger l’environnement.

De la sorte, on peut trouver dans chaque continent des actions écologiques qui permettent de sensibiliser les êtres humains à participer à la sauvegarde du milieu naturel. Il peut s’agir de tourisme écologique pour limiter l’empreinte écologique laissée par les vacanciers sur l’environnement, de renforcement de l’utilisation des énergies renouvelables pour lutter contre le réchauffement climatique, etc.

—————————————-
Pour en savoir plus visitez ce site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *