Les haciendas du Yucatán au Mexique

La promesse du charme authentique au cœur de ces quatre haciendas, reconverties en relais de prestige, dans le respect du développement durable, voici le leitmotiv de ce voyage idéal pour découvrir la foisonnante péninsule du Yucatán. Avec une nouvelle approche du tourisme, du respect des normes écologiques au soutien des populations locales, les haciendas ont développé un partenariat avec la Fondation Haciendas del Mundio Maya qui vient en aide via différents regroupements aux plus démunis en mettant en avant l’artisanat local et ceux qui en sont les meilleurs ambassadeurs, les Yucatèques. En optant pour ces haciendas, non seulement, vous choisissez la meilleure option hôtelière de la région, mais vous soutenez aussi toute une politique de tourisme durable, pour une nouvelle approche d’un luxe durable. Tout près de Mérida, capitale de l’État du Yucatan, se trouvent de belles haciendas anciennes, témoins silencieux du passé au milieu de grandes étendues de jungle. Pendant la seconde moitié du XIXe siècle, les haciendas du Yucatan ont constitué le principal régime d’exploitation des terres, fonctionnant de manière pratiquement autonome, dans le cadre d’un système économique similaire à la féodalité.

– Hacienda Temozon

Ils ont produit divers produits agricoles qui ont d’abord servi à faire vivre l’exploitation elle-même et ses habitants, puis à les commercialiser. Dans le second cas, les haciendas du Yucatan cultivaient principalement le henequen, une plante de la famille des agaves qui était transformée pour obtenir une fibre naturelle très résistante et polyvalente qui servait à fabriquer des produits aussi divers que des sacs, des cordes, des cordages, des hamacs, des cordages, des câbles, etc. Le nombre d’haciendas productrices d’henequen a augmenté grâce au succès de ce matériau et à l’énorme demande qu’il a commencé à générer, au point que cette industrie est devenue le principal moteur de l’économie du Yucatan. Cet essor économique se reflète à son tour dans l’enrichissement des haciendas, qui sont majestueusement construites et luxueusement décorées. La plupart des haciendas qui ont été converties en hôtels disposent d’installations élégantes, certaines ont des spas avec des traitements traditionnels, des restaurants gastronomiques avec une cuisine régionale et des chambres uniques, toutes différentes les unes des autres. Avec leurs jardins immenses et exubérants, leurs beaux bâtiments historiques et leur faune régionale, les haciendas du Yucatan préservent et vous permettent de profiter d’une atmosphère privée et paisible. Des éléments tels que le fer forgé, les grandes terrasses fraîches, les œuvres d’art raffinées et les détails de l’artisanat local font souvent partie de la décoration. 

– Henequen au Yucatan

Les haciendas de hennequen étaient à l’époque coloniale de grandes plantations exploitant la fibre de hennequen appelé également sisal, une variété de cactus de la région du Yucatan. Les fibres d’hennequen étaient utilisées pour la fabrication de cordes et de ficelles. Cet « or vert » fît la richesse de la région notamment à la fin du 19e et au début du 20e s. Au Sud de Merida, découvrez quelques-uns de ces trésors d’architecture qui racontent un passé glorieux. L’hacienda de Yaxcopoil, à 30 km de Merida : comptez 0 h 45 dans le village du même nom offre un voyage dans le passé : bâtiments bien restaurés, l’endroit offre de nombreux souvenirs de ce passé révolu : machines, meubles de l’époque coloniale. Un peu plus loin, l’Hacienda Ochil abrite un musée du hennequen dans un cadre splendide. Visitez la salle des machines, puis passez par la petite voie ferrée qui servait au transport du sisal et découvrez les ateliers où vous pourrez voir les artisans à l’œuvre. Le magasin propose des produits issus du commerce équitable dont le produit est reversé aux femmes mayas. Cependant, le succès de cette ville a commencé à être limité après l’apparition des fibres synthétiques, jusqu’à ce qu’il entre dans une période de franche décadence. Les haciendas, qui avaient été les témoins prospères et élégants d’une période de succès, sont entrées dans un état d’inactivité et n’ont retrouvé leur splendeur que récemment. Aujourd’hui, de nombreuses haciendas ont été converties, après des restaurations minutieuses, en hôtels luxueux et exclusifs, dont beaucoup ont conservé le style de la décoration et du mobilier d’origine. D’autres font maintenant partie des attractions du Yucatan comme les paradors, les restaurants ou les musées. Beaucoup d’entre eux conservent une partie des machines qui étaient utilisées dans les usines henequen.

– Station Xcanatún

Pour retrouver la famille, se renouveler physiquement et spirituellement, prendre des décisions d’affaires, prononcer ou renouveler des vœux, ou tout simplement pour profiter d’un moment de paix dans un cadre d’une beauté naturelle insoupçonnée, visitez les haciendas du Yucatan, un trésor caché qu’on peut tous découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *