Guanajuato : le noyau du Mexique

Déclarée patrimoine mondial, la ville de Guanajuato est la capitale de l’État mexicain du même nom, et est située au centre du Mexique. C’est sans aucun doute l’un des endroits les plus particuliers qu’on aie jamais connu. Non seulement parce qu’elle est reliée par des tunnels souterrains et pleine de ruelles si étroites qu’une seule personne peut y passer, mais aussi parce qu’elle est construite sur trois étages. Guanajuato, qui signifie lieu montagneux des grenouilles parce que ses premiers habitants ont vu que la forme de son terrain montagneux ressemblait à la figure d’une grenouille, est une ville coloniale située au milieu d’une vallée entourée de collines. De nombreux mythes et légendes circulent dans ce lieu, et l’une des choses les plus surprenantes est qu’il y ait une ville enterrée à 6 mètres sous terre. Il semble que chaque saison des pluies ait provoqué de grandes inondations avec des pertes matérielles et humaines. Pourtant, chaque fois que l’eau et la boue des collines enterraient les maisons, leurs habitants les reconstruisaient à un niveau supérieur. Depuis la construction des tunnels pour soulager la circulation des voitures, on a découvert des vestiges d’anciennes maisons situées à des niveaux inférieurs à l’actuel. Il y a 12 tunnels et le plus long est de 3 km. Non seulement les véhicules circulent, mais il y a aussi des parkings souterrains et des trottoirs pour que les gens puissent circuler.

Morphologie urbaine

Guanajuato s’est développée à 2 000 m d’altitude à partir de ses quatre noyaux d’origine qui sont autant de quartiers réunis par une artère sinueuse parcourant l’étroite vallée. Le plan, à la différence de celui des autres villes du Nouveau Monde, n’a rien du damier. C’est un plan spontané qui s’ouvre sur de petites places tout en s’adaptant au relief accidenté. Au milieu d’une zone de collines verdoyantes, l’architecture monumentale, en grande partie religieuse, de la petite ville minière est baroque : Basilique Notre-Dame, fin 17e siècle. Église San Francisco et churrigueresque : église de la compagnie, 18e siècle. Les places, nombreuses, et les rues dallées, ornées de lanternes de fer forgé, sont bordées de maisons aux façades peintes en blanc ou en couleurs.

Rue Miguel Hidalgo

La célèbre rue souterraine officiellement connue sous le nom de Calle Miguel Hidalgo. Cette route a une extension de 3 km, suivant le lit de la rivière Guanajuato qui traversait autrefois la ville. Il a été construit avec trois objectifs en tête : fournir une route qui nettoierait le centre-ville, canaliser la rivière qui servait de canal principal de drainage de la ville, et donner à Guanajuato, une rue très inhabituelle qui pourrait être considérée comme l’une de ses attractions les plus intéressantes. En 1976, on a terminé les travaux des tunnels de drainage qui ont permis d’éviter les inondations constantes dont la ville a souffert dans le passé.

Les rues étroites et escarpées.

Le plus célèbre est El Callejón del Beso, car, selon la légende, il s’agit de l’histoire de deux amants qui ont eu une triste fin. Quoi qu’il en soit, ce coin est l’un des endroits les plus populaires, car tous les jours, des couples d’amoureux s’y rendent pour s’embrasser et prendre une photo sur ses marches. En octobre de chaque année et pendant 21 jours, on célèbre le Festival International Cervantino où Guanajuato se remplit de gens et d’arts plastiques. Tous les jours pendant 3 semaines, il y a des spectacles de musique, de danse, de théâtre, de cinéma et de littérature. À l’heure du déjeuner, une visite au marché Hidalgo est indispensable, non seulement pour voir le magnifique bâtiment de deux étages où l’on peut acheter des fruits, des légumes et des aliments de toutes sortes, mais aussi de l’artisanat typique. Et pour finir de découvrir la beauté de cette ville, il faut aller jusqu’au Mirador del Pípila. De là, vous avez les meilleures vues de la ville. Qu’il fasse jour ou nuit, Guanajuato est un spectacle et ce n’est pas pour rien qu’elle a gagné sa place au cœur du Mexique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *